Accueil du site  >  Tribune

Tribune


La jeune Mauritanie

La jeune Mauritanie (Tribune)

samedi 28 octobre 2017 à 09:10
Par : Mohamed Mahmoud Ould Siyam C’est une palissade de rappeler le rôle déterminant des jeunes, dans l’impulsion du changement dans les sociétés. Une primauté que justifie, entre autres, l’aptitude physique et le dynamisme qui les distinguent des autres tranches d’âge. Mieux : les jeunes s’adaptent (...)


Lettre ouverte à Mohammed Ould Abdel Aziz, président (Horejo en Pulaar) de la République islamique (...)

Lettre ouverte à Mohammed Ould Abdel Aziz, président (Horejo en Pulaar) de la République islamique de Mauritanie (Par ​Adama Ngaide) (Tribune)

mercredi 27 septembre 2017 à à 17:18
Par : Adama Ngaide Je commence ma lettre en paraphrasant un theologien francais. M. le Rais (Horejo en Pulaar), je prends l’engagement de commettre la lettre que voici. Je ne l’écris ni par mépris, ni par rancœur encore moins pour des ambitions bassement mondaines comme le feraient les nombreux (...)


En Mauritanie, les dernières convulsions d'un régime agonisant

En Mauritanie, les dernières convulsions d’un régime agonisant (Tribune)

samedi 9 septembre 2017 à à 16:40
Moussa Fall, membre de la coalition de l’opposition mauritanienne, dénonce les « méthodes antidémocratiques » du régime de Mohamed Ould Abdel Aziz. En tant que responsable politique mauritanien, il est de mon devoir d’en appeler à la conscience de tous dans cette période particulièrement dangereuse que (...)


Mauritanie : toute imposition d'un « rite officiel » est anticonstitutionnelle

Mauritanie : toute imposition d’un « rite officiel » est anticonstitutionnelle (Tribune)

mardi 4 juillet 2017 à à 08:05
Par : Maître Takioullah Eidda L’Assemblée nationale mauritanienne vient de voter, le 9 juin 2017, une loi où il est stipulé à son article 10 : « quiconque encourage un discours incendiaire contre le rite officiel de la République islamique de Mauritanie est puni d’un (1) an à cinq (5) ans (...)


Sommet du G5 Sahel : « Emmanuel Macron doit parler gouvernance avec ses pairs africains (...)

Sommet du G5 Sahel : « Emmanuel Macron doit parler gouvernance avec ses pairs africains » (Tribune)

jeudi 29 juin 2017 à à 21:31
Par : Ahmedou Ould Abdallah Le sommet qui doit réunir à Bamako, dimanche 2 juillet, les chefs d’Etat des pays du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad) et le nouveau président français donnera l’orientation de la lutte contre le terrorisme dans la région. Au-delà, il sera aussi un (...)


Danger sur La Mauritanie : La Mauritanie n'est pas un pays où on se tait

Danger sur La Mauritanie : La Mauritanie n’est pas un pays où on se tait (Tribune)

mardi 30 mai 2017 à à 17:05
Par : Ahmed Bezeid Ould Beyrouck Conscient de son impopularité, de son hyper fragilité politique et de l’extrême désorganisation de son parti, le président de la République tente aujourd’hui d’envelopper le pays sous une chape de silence en étouffant toutes les voix discordantes. Sauf que la Mauritanie (...)


La Mauritanie, je l'aime et j'y reste

La Mauritanie, je l’aime et j’y reste (Tribune)

dimanche 30 avril 2017 à à 15:31
Par : Jemila Cheikh Bouka Au lycée, je rêvais déjà de faire des études universitaires ailleurs, loin de mon pays : en France, au Canada, etc. Le destin en a voulu autrement. Mais sans trop de regret de ma part. J’ai connu des tas de gens qui m’ont élevée. Je suis le fruit d’un faisceau (...)


Le deuxième conflit entre le Sénégal et la Mauritanie n'aura jamais lieu

Le deuxième conflit entre le Sénégal et la Mauritanie n’aura jamais lieu (Tribune)

jeudi 16 février 2017 à à 16:09
Par : Aboubacar Guèye Lors du premier conflit entre ces deux pays qui me sont chers, j’avais vingt-cinq ans. Je peux dire sans me tromper que je suis un témoin de ce douloureux évènement qui m’a marqué à vie. Les populations ne se sont relevées de cette catastrophe qu’après des décennies. Et jusqu’à (...)


Pourquoi le Maroc devrait tendre sa main à la Mauritanie

Pourquoi le Maroc devrait tendre sa main à la Mauritanie (Tribune)

samedi 31 décembre 2016 à à 21:42
Par : Samir Bennis, conseiller politique et diplomatique basé à New York, rédacteur-en-chef de Morocco World News. La tension entre le Maroc et la Mauritanie a atteint des niveaux sans précédents. Bien que les relations entre les deux pays aient été tendues depuis que le président mauritanien Mohamed (...)


Mauritanie-Sénégal : une guerre froide nécessaire et des intérêts communs permanents à (...)

Mauritanie-Sénégal : une guerre froide nécessaire et des intérêts communs permanents à protéger (Tribune)

dimanche 11 décembre 2016 à à 18:18
Par : Cheikh Aïdara Mauritanie-Sénégal : une guerre froide nécessaire et des intérêts communs permanents à protégerPermettez-moi de partager avec vous la réflexion du Pr.Hamahoullah Ould Salem (photo ci-dessus), historien et universitaire, panarabiste engagé, défenseur invétéré de la langue arabe et (...)


Copyright© 2011-2017 MauriMedia. Tous droits réservés.