Algérie-Mauritanie : Le passage frontalier opérationnel

Algérie-Mauritanie : Le passage frontalier opérationnel

mardi 14 novembre 2017 à 06:52

Le point kilométrique K-75 a été choisi comme point de départ du tronçon routier qui reliera Tindouf à la ville mauritanienne Zouérate.
Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Nour-Eddine Bedoui a procédé hier, à Nouakchott (Mauritanie) à la signature d’un accord de création d’un passage frontalier entre l’Algérie et la Mauritanie. Bedoui a été accueilli avant-hier, à son arrivée à l’aéroport international Oum Tounsi, par son homologue mauritanien, Ahmadou Ould Abdallah avec lequel il a coprésidé une réunion ministérielle pour la signature du projet d’accord de création du passage frontalier terrestre entre l’Algérie et la Mauritanie. Bedoui a été également reçu par le président mauritanien, Mohamed Ould Abdelaziz, et a effectué une visite à l’Agence mauritanienne du registre de la population et des titres sécurisés. Les autorités algériennes et mauritaniennes ont procédé en septembre dernier à la pose de la première pierre du passage frontalier entre les deux pays et ce en consécration de la décision de la Haute Commission mixte algéro-mauritanienne tenue à Alger en décembre dernier. Le point kilométrique K-75 distant de la ville de Tindouf, a été choisi comme point de départ du tronçon routier qui reliera Tindouf à la ville mauritanienne Zouérate, pour faciliter la circulation des personnes et des biens, l’intensification des échanges commerciaux, le désenclavement des populations de cette zone frontalière.
En octobre dernier, le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, s’est rendu en visite de travail à Nouakchott où il a rencontré le président mauritanien, Mohamed Ould Abdelaziz. Les deux responsable ont abordé notamment le sujet de l’ouverture du passage frontalier entre les deux pays, ce qui permettra de renforcer les échanges commerciaux entre les deux pays. C’st dans ce sens d’ailleurs qu’a été abordé « l’échange commercial en constante évolution, notamment avec l’organisation prochaine d’une exposition permanente des produits algériens en Mauritanie et l’ouverture d’un passage frontalier entre les deux pays reliant Tindouf à Zouerate, ce qui aura un impact positif sur le renforcement des relations entre les populations des régions frontalières, d’une part, et l’échange économique et commercial qui sera plus intense entre les deux pays frères, d’autre part ».Les entretiens ont porté, en outre, sur « des thèmes divers tels que la formation d’étudiants mauritaniens en Algérie », a fait savoir Abdelkader Messahel.

Source : L’Expression (Algérie)


Version imprimable Version imprimable



Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Copyright© 2011-2017 MauriMedia. Tous droits réservés.