Conseil national de la Transition : Chériff Sy reçoit l'ambassadeur de Mauritanie au Burkina (...)

Conseil national de la Transition : Chériff Sy reçoit l’ambassadeur de Mauritanie au Burkina Faso

dimanche 24 mai 2015 à 16:05

Nouvellement accrédité, l’ambassadeur de Mauritanie au « pays des Hommes intègres », Mohammed Ould Mekhalie, a effectué une visite de courtoisie chez le président du Conseil national de la Transition (CNT), Chériff Sy, le vendredi 22 mai 2015 à Ouagadougou. La rencontre entre les deux hommes a porté sur l’état de la coopération bilatérale mauritano-burkinabè.

Après la présentation de ses lettres de créance, un peu plus tôt dans la matinée, au président du Faso, Michel Kafando, l’ambassadeur de Mauritanie au Burkina Faso, Mohammed Ould Mekhalie, a été reçu en audience par le président du Conseil national de la Transition (CNT), Chériff Sy, le vendredi 22 mai 2015 à Ouagadougou. « Les plus hautes autorités de mon pays tiennent beaucoup au raffermissement des relations entre le Burkina Faso et la Mauritanie. C’est le message que je suis venu transmettre aux autorités burkinabè », a indiqué M. Mekhalie à sa sortie d’audience avec le patron du CNT qui a duré près de trois quarts d’heure. Selon le tout nouvel ambassadeur de Mauritanie au Burkina Faso, ces relations se veulent « exemplaires », « exceptionnelles », « stratégiques » et à la hauteur des liens séculaires qui existent entre les deux peuples frères. Quant aux événements qui avaient, par le passé, assombri, quelque peu le nuage de la coopération mauritano-burkinabè, M. Mekhalie a déclaré ceci : « Nous considérons que c’est une page tournée. En Mauritanie, nous regardons désormais l’avenir ». Selon lui, les deux pays ont toujours entretenu d’excellentes relations au plan économique et commercial. A l’en croire, le Burkina Faso a été historiquement une terre d’accueil pour de nombreux mauritaniens. Pour lui, cette réalité historique doit se traduire par la mise en commun des potentialités dont regorgent les deux pays. « Ce sera bien sûr un pas de plus vers la réalisation de l’intégration sous-régionale et africaine », a-t-il déclaré.

Aubin W. NANA

Source : Sidwaya (Burkina Faso)


Version imprimable Version imprimable



Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Copyright© 2011-2017 MauriMedia. Tous droits réservés.