De l'édition en Mauritanie (2)

De l’édition en Mauritanie (2)

lundi 30 juillet 2012 à 11:06

Ces textes ont été traduits en langue arabe dans le cadre du programme d’éditions contribuant à la connaissance de l’histoire de la Mauritanie entrepris par Mohamed Ould Bouleïba au sein de la maison d’édition Joussour/ponts qu’il a créée. Cette publication s’inscrit dans un programme de traduction en arabe de sources historiques en français.
D’autres traductions en arabe de récits de voyage sont en cours de traduction ; est ainsi avancée celle de :
Bourrel, enseigne de vaisseau, 1861, « Voyage dans le pays des Maures Brakna Rive droite du Sénégal (Juin-octobre 1860) », Revue Maritime et Coloniale, Sept 1861 : 511-545 et Oct 1861 : 18-77. 8
Dans la perspective de la publication en français d’un ouvrage rassemblant les textes les plus importants sur l’histoire de la Mauritanie, Mohamed Ould Bouleïba a rédigé une longue notice qui concerne les Awlâd M’bârik et qui sera d’abord publiée en arabe début 2012. Ces recherches menées par Mohamed Ould Bouleïba sur les Awlâd M’bârik s’enrichissent, dans la version arabe, de l’ouvrage de Mungo Park (1796) concernant son séjour dans cet émirat..Et la traduction en français du manuscrit de Muhammed SalîhuldcAbd al-Wahhâb al-Nasîrî, Al-Haswa al-baysâniyya fi alinsâb al-hassâniyya (« La Gorgée délicieuse de l’histoire des BanîHassân »). Cet ouvrage, écrit dans la première partie du XIXe siècle et peu exploité jusqu’à ce jour, présente la particularité d’avoir été rédigé dans les milieux hassân qui ont participé activement aux mouvements religieux et intellectuels qui ont fleuri dans les régions du Tagant et du Hod (à Tichit et Oualata plus particulièrement). L’ouvrage se présente comme un exposé généalogique global sur ce groupe social et apporte des informations précieuses sur les tribus hassân de l’est de l’actuelle Mauritanie, ainsi que sur leur participation à la tawba (« repentir » religieux ») et à la hijra (fixation dans les qsûr où se développait la vie intellectuelle).Tout en s’engageant dans la traduction de la Haswa…, Mohamed Ould Bouleïba, s’est préoccupé de présenter le texte avec un appareil critique développé. La recherche l’a conduit à exploiter plus particulièrement d’autres documents relevant du genre des fatawâ et des ahkâm qui permettent de compléter l’approche généalogique et chronologique contenue dans le manuscrit.
Sont enfin en cours de traduction en arabe, dans la même perspective d’enrichir les documents pédagogiques utiles aux étudiants et universitaires, des ouvrages qui illustrent les recherches contemporaines sur la Mauritanie :
Bonte Pierre, 2008, L’émirat de l’Adrar mauritanien. Harîm, compétition et protection dans une société tribale saharienne. Paris, Karthala.
Chassey Francis de, 1972, L’étrier, la houe, le Livre. Sociétés traditionnelles au Sahara et au Sahel occidental, Paris Anthropos.
Chassey Francis de, 1978, Mauritanie 1900-1975. De l’ordre colonial à l’ordre néocolonial entre Maghreb et Afrique noire, Paris, Anthropos.
Marchesin Philippe, 1992, Tribus, ethnies et pouvoir en Mauritanie, Paris, Karthala

Un premier ouvrage, celui de Pierre Bonte sur l’émirat de l’Adrar, a été traduit et devrait être publié dans les premiers mois de cette année 2012.

Sneiba Mohamed
http://sneibamohamed.over-blog.com

De l’édition en Mauritanie (1)


Version imprimable Version imprimable



Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Copyright© 2011-2019 MauriMedia. Tous droits réservés.