Des tricycles chinois pour relancer l'emploi en Mauritanie

Des tricycles chinois pour relancer l’emploi en Mauritanie

jeudi 20 août 2015 à 09:05

"L’agence nationale de promotion de l’emploi des jeunes (ANAPEJ) a organisé à Nouakchott une opération de distribution de tricycles, offerts par la République Populaire de Chine, dans le cadre de la composante « emploi des jeunes » du programme de modernisation des moyens de transport urbain", explique sans rire la très officielle Agence Mauritanienne d’information.

La dépèche délivrée par la très officielle Agence mauritanienne d’information vaut son pesant de langue de bois bureaucratique. les autorités mauritaniennes veulent croire qu’une modeste aumone de la Chine popluaire, quelques tricycles pour les chomeurs, va participer au « bond qualitatif » de l’emploi en Mauritanie. Rappelons que le chomage en Mauritanie touche au moins un jeune sur trois. Voici le texte en question

"Le document de réception de ce lot a été conjointement signé par le directeur de la modernisation et de l’insertion au niveau de l’agence Tadamoun de lutte contre les séquelles de l’esclavage, la lutte contre la pauvreté et pour l’insertion et le directeur de l’ agence nationale de promotion de l’emploi des jeunes (ANAPEJ).

"Bond qualitatif"

Le ministre de l’emploi, de la formation professionnelle et des technologies nouvelles, M. Moctar Malal Dia a rappelé, à cette occasion, que la Mauritanie a connu au cours des dernières années, un bond qualitatif dans le domaine de la promotion de l’emploi de manière générale et de l’emploi des jeunes en particulier.
Cette politique s’est traduite à travers la réactualisation et la rationalisation des politiques publiques et l’adéquation entre l’offre et la demande, à travers une formation assurant la satisfaction des besoins du marché et offrant les moyens nécessaires à l’exécution d’un programme de l’auto-emploi, capable de résorber le chômage et d’assurer un accès équitable et juste aux opportunités de travail, a indiqué le ministre.
Cette approche a permis de créer 112 mille opportunités d’emploi dans tous les secteurs économiques, entrainant une baisse appréciable du taux de chômage de 10%, comme l’illustre le recensement national référentiel sur l’emploi et le secteur informel de 2012, confirmée ultérieurement par les résultats de l’enquête périodique sur les conditions de vie des populations pour 2014 a ajouté le ministre.

Du tricycle au plein emploi

Le directeur général d’ANAPEJ, Dr Beit Allah Ould Ahmed Lessouad a rappelé dans son intervention les objectifs de ce projet, précisant que la distribution des 1.215 tricycles au profit de jeunes dynamiques, contribuera à l’amélioration de la rentabilité économique du pays, grâce à l’utilisation de ces tricycles dans les divers domaines de l’économie, améliorant du coup les conditions de vie des citoyens.
Il a indiqué également que ces tricycles serviront dans le transport, le chargement des marchandises ainsi que dans le commerce ambulant, affirmant que les 3.000 bénéficiaires de cette opération, effectueront 12 sessions de formation sur la conduite de ces triporteurs pour avoir un permis de conduire catégorie A.

AMI


Version imprimable Version imprimable



Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Copyright© 2011-2017 MauriMedia. Tous droits réservés.