Expédition solidarité en Mauritanie

Expédition solidarité en Mauritanie

mercredi 18 novembre 2015 à 07:00

Depuis plusieurs années maintenant, l’association SAABA (Solidarité, Amitié, Aude, Burkina, Association) achemine vers ce pays d’Afrique des véhicules des sapeurs-pompiers du SDIS (Services départemental d’incendie et de secours de l’Aude) qui ne sont plus aux normes. Au fil des années, l’association a aussi créé des liens avec la Mauritanie passage obligé pour le Burkina. Depuis hier, neuf membres de l’association et l’APSI (Aude pompiers solidarité internationale) qui ont rejoint SAABA sont partis pour offrir quatre véhicules aux sapeurs-pompiers Mauritaniens à savoir : un Land-Rover, un véhicule Commando 4x4, un VSAB ainsi qu’un CCF (camion contre les feux de forêts) sous la direction du colonel Gouze. « Nous allons aussi apporter des maillots de rugby du RCNM », sourit Jacques Hortala, le président du SDIS, qui précise que les bénévoles rencontreront le président de la Fédération de rugby Mauritanienne quelque 2 000 licenciés tout de même.

4000 km de périple

Le convoi partira aujourd’hui pour Sète pour prendre un bateau destination Tanger puis un périple de 4 000 km de route, chemin et piste à travers l’Afrique du Nord jusqu’en Mauritanie attend les bénévoles Audois. Lors de leur périple les membres des deux associations (SABBAT et APSI) pourront également découvrir le pays . Sont du voyage : le colonel Gouze, José Salvador, Manuel Sanely, Joseph Labrid, Clément Tena, Roland Gérard, Parick Darré, Jean-Marc Austreuy et notre cher collègue Bruno Huet. A noter que les sapeurs-pompiers Mauritaniens conservent les couleurs et les immatriculations de véhicules audois.

Source : La Dépêche du Midi (France)


Version imprimable Version imprimable



Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Copyright© 2011-2017 MauriMedia. Tous droits réservés.