Faiblesse des décaissements, talon d'Achille de la Banque Mondiale en Mauritanie

Faiblesse des décaissements, talon d’Achille de la Banque Mondiale en Mauritanie

dimanche 27 septembre 2015 à 12:28

La Banque Mondiale finance en Mauritanie un porte feuille total de 16 projets pour une enveloppe globale de 334 millions de dollars us.
Ces actions portent sur des domaines variés et essentiels au développement du pays : éducation, bonne gouvernance, décentralisation, pêche, infrastructures…..
Mais elles souffrent d’une grosse hypothèque liée à la faiblesse d’un taux de décaissement estimé à seulement 27%, selon un constat établi par les 2 partenaires à l’issue d’une revue conjointe du porte feuille organisée la semaine dernière.
Ces assises étaient présidées par le ministre mauritanien des affaires économiques et du développement, Sid’Ahmed Ould Rais et le représentant résident de la Banque Mondiale en Mauritanie.
Une situation qui s’explique par « la jeunesse du porte feuille, la longueur de la durée moyenne entre la date d’approbation des projets par le Conseil d’Administration de la Banque Mondiale et la date de mise en œuvre effective (8mois).
En effet, les conditions de base ne sont pas toujours en place pour un démarrage rapide, ce qui se traduit par des décaissements au compte goutte » peut-on-lire sur un document sorti de la réunion

Source : FinancialAfrik


Version imprimable Version imprimable



Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Copyright© 2011-2017 MauriMedia. Tous droits réservés.