L'Institut français de Mauritanie célèbre 10 ans d'art contemporain français

L’Institut français de Mauritanie célèbre 10 ans d’art contemporain français

dimanche 12 février 2012 à 12:56

Du 8 au 29 février 2012, cette exposition tirée de la collection d’Eric Linard, regroupe une vingtaine d’artistes de l’art contemporain français depuis les années 2000. Aberola Jean – Michel, Ben, Bosser Jacques, Bruetschy François, Bufeaud Marie – Claude, Cheng Cho Yiu, Di Rosa Hervé, Dietman Erik, Franchon Sylvie, Le GAC jean, Louisgrand Philippe, Meurice Jean – Michel, Poirot Pascal, Quesniaux Barnard, Rousselot Brunot, Thomann Jacques, Tilman, Titus Carmel Gérard, Venet Bernard, Viallat Claude.

Eric Linard est un professionnel capable de reproduire une image sur n’importe quel support. Il a choisi pour cette exposition 3 procédés

La sérigraphie qui est une technique d’imprimerie qui utilise des écrans de soie. Les supports utilisés peuvent être variés et pas nécessairement plans (papier, carton, textile, métal, verre, bois, etc.). La couleur est disposée en « aplats »..

La Lithographie est Le principe d’impression fondé sur l’opposition entre des parties « grasses » du dessin fait sur la pierre (lithos) et le reste de cette pierre qui est humidifiée. Au passage du rouleau encreur (encre grasse) l’encre se dépose par affinité sur les parties grasses du dessin et est refusé pas la partie humide de la pierre. La Digigraphie est Cette technologie qui permet l’impression grand format sur des supports variables tels que : papier d’art, vinyle adhésif, bâche, film, toile à peindre, papier photo de différentes qualités…

Parlant de l’événement, le patron des lieux, M. Jany Bourdais, qui nous habitue maintenant à de brillantes présentations souligne que « L’exposition fait le point en une vingtaine œuvres qui se complètent et évoquent à chaque fois différentes formes d’expressions. Elle se veut dynamique et accessible. Il dira qu’après la disparition des géants de la modernité de l’Histoire de l’art et à l’Histoire dela Francedu XXe siècle : Braque, Delaunay, Duchamp, Dubuffet, Giacometti, Kandinsky, Léger, Matisse, Picasso… la présentation de l’art contemporain français n’est pas facile : en effet l’œuvre des artistes vivants n’est pas figée, elle est en train de se faire ».

Comment alors rendre compte d’une réalité incomplète, fluctuante et multiple avec rigueur et sérénité ? s’interroge M. Bourdais

« On constate fréquemment que l’art contemporain et l’art moderne sont assimilés l’un à l’autre ou considéré comme synonymes » relève – t – il « Pourtant les historiens d’art différencient distinctement les deux termes, qui correspondent à deux époques bien précises. On utilise le terme “Art Contemporain” pour désigner les réalisations d’artistes d’aujourd’hui » conclue – t – il.

Abordant le thème de l’Art contemporain exclusivement, le directeur Adjoint de l’Institut français de Mauritanie a analysé ce courant qui d’après lui se compose de nombreux mouvements artistiques bien définis. Pour ce faire, il a donné des repères qui pourront éclairer ceux qui se posent des questions sur le sujet et sur cette exposition en mettant volontairement de côté l’art numérique, la vidéo, l’audiovisuel et le webart… Les repères en question sont la figuration libre, l’art narratif, la peinture abstraite, l’abstraction géométrique et L’art conceptuel.

Faites un tour à l’Institut français de Mauritanie, vous apprendrez beaucoup.

Yero Amel Ndiaye.


Version imprimable Version imprimable



Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Copyright© 2011-2019 MauriMedia. Tous droits réservés.