La Mauritanie invitée à « libérer » les 3 militants anti-esclavagistes condamnés à (...)

La Mauritanie invitée à « libérer » les 3 militants anti-esclavagistes condamnés à Rosso

jeudi 19 février 2015 à 20:15

Trente-trois organisations de défense des droits humains, dans un appel conjoint, demandent aux autorités mauritaniennes de « libérer immédiatement et sans condition » les trois défenseurs de droits humains anti-esclavagistes condamnés et détenus par la justice mauritanienne.

Brahim Bilal Ramdane, Djiby Sow et Biram Dah Abeid, ancien candidat à la présidence de la République et président de l’organisation anti-esclavagiste « Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste en Mauritanie » (IRA) ont été condamnés à deux ans de prison le 15 janvier dernier, par le tribunal de la ville de Rosso, dans le sud de la Mauritanie.

Les trois militants anti-esclavagistes et défenseurs des droits humains étaient poursuivis pour « appartenance et administration d’une organisation non reconnue, participation à un rassemblement non autorisé et offense à la force publique ».

Dans leur déclaration publique, « les organisations signataires estiment que Brahim Bilal Ramdane, Djiby Sow et Biram Dah Abeid sont des prisonniers d’opinion, détenus uniquement en raison de leurs activités pacifiques visant à lutter contre l’esclavage ».

Elles affirment que leur condamnation et leur détention ont été faites « en violation des lois mauritaniennes et des instruments internationaux ratifiés par la Mauritanie ».

APS


Version imprimable Version imprimable



Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Copyright© 2011-2017 MauriMedia. Tous droits réservés.