Mali : Rapatriement des réfugiés maliens basés en Mauritanie : Le gouvernement et ses partenaires (...)

Mali : Rapatriement des réfugiés maliens basés en Mauritanie : Le gouvernement et ses partenaires travaillent d’arrache-pied

samedi 29 juillet 2017 à 14:34

Sous la présidence du secrétaire général du Ministère de la Solidarité et de l’Action Humanitaire M. Samba Alhamdou Baby, la 3ème réunion de la commission tripartite Mali, Mauritanie, UNHCR, s’est tenue, le vendredi 21 juillet 2017, au Grand Hôtel Azalaï. Avec, au menu, des échanges sur le retour des réfugiés maliens basés en Mauritanie.
Dans son discours prononcé à l’ouverture des travaux, le secrétaire général du Ministère de la Solidarité et de l’Action Humanitaire, M. Samba Baby a rappelé que dans le cadre du retour effectif de l’Administration dans les régions du Nord et certaines parties de Ségou et de Mopti, le gouvernement a initié le programme pour la Relance et le Développement des Régions du Nord (phases I et II). Lequel programme, dit-il, consiste, entre autres, à construire et réhabiliter 260 bâtiments administratifs et de collectivités devant abriter les démembrements desdites régions, acquérir des matériels roulants dont 125 véhicules 4X4 et 993 motos, des matériels informatiques de mobiliers de bureau et l’équipement des logements.

Selon lui, la 3ème phase du PURD-RN qui est en cours d’exécution, contribuera au retour définitif de l’administration et des services déconcentrés dans toutes les circonscriptions administratives de ces régions.

A ses dires, à la date du 30 juin 2017, son département a enregistré le retour volontaire et spontané d’environ 60 094 personnes déplacées sur les 143.103 réfugiés maliens enregistrés dans les pays limitrophes par le HCR. Ainsi que le retour de 498 170 déplacées interne.

A sa suite la représentante du HCR au Mali, Angele Djohossou, a rappelé que cette 3ème réunion de la commission Tripartite Mali-Mauritanie –HCR, se tient conformément à l’accord, signé le 16 juin 2016, à Nouakchott pour le rapatriement des réfugiés maliens vivants en Mauritanie.

Elle s’est réjouie de l’adoption de la politique nationale de justice transitionnelle et son plan d’action 2016-2020 ainsi que la mise en place des démembrements au niveau régional de la commission vérité justice et réconciliation (CVJR). Qui dit-elle, constituent des signaux forts de l’engagement du gouvernement du Mali pour la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger

Source : Maliactu.net


Version imprimable Version imprimable



Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Copyright© 2011-2017 MauriMedia. Tous droits réservés.