Mauritanie : 369 millions de dollars de revenus dans le rapport des industries extractives (...)

Mauritanie : 369 millions de dollars de revenus dans le rapport des industries extractives 2013

mardi 13 octobre 2015 à 20:50

Les revenus générés par le secteur extractif en Mauritanie ont atteint un montant global d’environ 369 millions de dollars américains, selon un rapport des activités pour l’année 2013.

La cérémonie officielle de présentation de ce rapport s’est déroulée lundi en présence du ministre mauritanien du Pétrole, de l’Energie et des Mines, Ahmed Salem Ould Bechir, du président du Comité national d’initiative de transparence des industries extractives (CNITIE), Sow Djibi, de plusieurs hauts responsables de l’administration, des acteurs de la société civile et des opérateurs du secteur privé.

« Le rapport 2013 résume les informations sur la conciliation des revenus fiscaux et non fiscaux provenant des industries extractives en Mauritanie et constitue une partie intégrante du processus de mise en œuvre de l’ITIE. Dans ce cadre, les entreprises extractives et les administrations publiques ont reporté respectivement les paiements et les revenus provenant du profit-Oil, des redevances, des taxes sur les bénéfices, des dividendes, des bonus, des frais sur licences et de tous les paiements significatifs », souligne le rapport.

Depuis son adhésion à l’Initiative de transparence des industries extractives (ITIE) en septembre 2005, la Mauritanie a publié 9 rapports. La Mauritanie produit du fer, de l’or, du cuivre et du pétrole, notamment.

Rappelons que 48 pays à travers le monde mettent actuellement en œuvre la norme internationale ITIE pour la gouvernance des ressources pétrolières, gazières et minières.

Source : Agences


Version imprimable Version imprimable



Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Copyright© 2011-2017 MauriMedia. Tous droits réservés.