Mauritanie : L'AFCF clôture ses activités commémorant la fête de la femme

Mauritanie : L’AFCF clôture ses activités commémorant la fête de la femme

mercredi 11 mars 2015 à 16:40

L’Association des femmes chefs de familles a clôture mercredi soir, une série d’activités qu’elle avait inauguré la veille du la fête internationale de la femme, 8 mars, avec l’organisation d’une exposition photographiques en plus d’une foire de produits féminins et des activités culturelles.

Les activités organisées par cette association ont été organisées sous le sceau de l’autonomie de la femme et son indépendance économique, tout comme celui de la lutte contre les violences dont elle est victime.

Au cours de la cérémonie de clôture, la présidente Aminettou Mint El Moctar a prononcé un discours dans lequel elle a passé en revue l’histoire du combat de la femme mené « par le sang et les larmes afin de s’émanciper et retrouver la place qui lui sied dans la société ».

Aminettou a en outre rappelé l’urgence de la mise en place d’un dispositif de droit qui puisse garantir « le respect stricte des droits de la femme et la protéger contre toutes les formes de violence.

Elle a en ce sens formulé le souhait de voir se créer une unité de santé spécialisées dans la prise en charge des femmes victimes de violence, dotée des moyens technique et scientifiques nécessaires pour examiner les victimes des violences et assurer les analyses (ADN) pouvant déterminer et même identifier les agresseur afin qu’ils puissent être jugés et condamnés conforment à la gravité des leurs crimes.

D’autres organisations de la société civile ont pris part aux activités organisées par l’AFCF, notamment au complexe du stade olympique de Nouakchott.

Source : AllAfrica


Version imprimable Version imprimable



Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Copyright© 2011-2017 MauriMedia. Tous droits réservés.