Mauritanie : L'excédent de la production électrique sera acheminé au Sénégal

Mauritanie : L’excédent de la production électrique sera acheminé au Sénégal

mardi 10 mars 2015 à 11:55

Une convention a été paraphée, hier à Nouakchott, entre le gouvernement mauritanien et le Fonds arabe de développement économique et social (Fades) pour le financement du projet d’inter-connectivité électrique entre la Mauritanie et le Sénégal, a-t-on constaté à Nouakchott. Il s’agit d’un crédit de 30 millions de dinars koweitiens (100 millions de dollars américains, soit plus de 50 milliards de FCfa) qui représente la contribution du Fades à ce projet de transport de l’excédent d’électricité produite en Mauritanie vers le réseau du Sénégal. En Mauritanie, cette électricité sera générée à partir du gaz extrait du puits Banda en offshore, à une soixantaine de kilomètres au large de Nouakchott. La convention a été paraphée par Sidi Ould Tah, ministre mauritanien des Affaires économiques et du Développement, et Ahmed Abdel Hafidh Mahid, conseiller juridique au Fades.

Dans une allocution à cette occasion, Ould Tah a rappelé que le Fades joue un grand rôle dans le financement de nombreuses et importantes installations de développement dans son pays. Il a loué l’accompagnement par le Fonds de la Mauritanie, notamment dans le domaine de l’électricité, et qui a permis à cette dernière de « devenir un acteur agissant en Afrique ». Pour sa part, le responsable du Fades a promis que son institution restera toujours aux côtés de la Mauritanie dans ses efforts de développement et pour les projets en cours d’exécution.

(APA)


Version imprimable Version imprimable



Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Copyright© 2011-2017 MauriMedia. Tous droits réservés.