Mauritanie – La plus grande compagnie minière vend deux de ses filiales

Mauritanie – La plus grande compagnie minière vend deux de ses filiales

lundi 26 octobre 2015 à 14:55

La Société nationale industrielle et minière de Mauritanie (Snim), qui exploite le fer dans le nord mauritanien, vient de vendre à l’Etat et à des privés, ses parts dans deux de ses filiales, suite à la baisse de 50% du prix du fer sur le marché mondial, a-t-on appris de source proche de cette compagnie.

La compagnie a cédé à l’Etat mauritanien 42% des parts qu’elle détenait dans le capital de « Damane » sa filiale spécialisée dans les assurances, précise-t-on de même source, sans indiquer le prix de cession. « Damane », créée en 2010 et basée à Nouakchott, était détenue à 69,5% par la Snim, le reste de son capital appartenant à des privés.

D’autre part, la Snim a cédé entièrement à des privés mauritaniens sa filiale GMM (Granites et marbres de Mauritanie) spécialisée dans la production de pierres ornementales, avec siège à Nouadhibou, capitale économique.

Dans un communiqué, la Snim a expliqué sa décision par « la forte baisse des prix du minerais de fer (50%), observée en 2014 qui l’a conduit à adopter des trains de mesures en vue de préserver son équilibre » et qui lui impose un programme de réduction substantielle de ses coûts de production.

La Snim, principale compagnie minière du pays appartient à plus de 78% à l’Etat mauritanien. Elle est le deuxième employeur, après l’Etat mauritanien avec plus de 5.000 personnes essentiellement dans la production de fer à Zouérate, dans le nord du pays.

Source : Agences


Version imprimable Version imprimable



Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Copyright© 2011-2017 MauriMedia. Tous droits réservés.