Mauritanie : la Chine injecte 29 millions de dollars dans le secteur de la santé

Mauritanie : la Chine injecte 29 millions de dollars dans le secteur de la santé

lundi 27 mars 2017 à 14:28

C’est une aide qui ne refuse pas. Alors que la Mauritanie est en proie à des difficultés dans le secteur de la santé, selon le diagnostic de l’OMS, la Chine vient de lui accorder une subvention de 29 millions de dollars. Signée vendredi dernier entre les deux pays, la convention s’inscrit dans le cadre d’une coopération économique et technique.

Estimée à 200 millions de yens chinois, soit 29 millions de dollars américains, cette subvention dans le cadre d’une convention de coopération économique et technique, signée avec la Chine vendredi 24 mars à Nouakchott, va répondre à un besoin vital : la santé. Selon l’Organisation mondiale de la santé(OMS) plus de 2000 Mauritaniens, en majorité des enfants âgés de moins de 5 ans, meurent chaque année de diarrhée dans le pays et « 90% de ces décès sont directement imputables à la mauvaise qualité de l’eau, à un piètre assainissement et au manque d’hygiène ». Cette subvention destinée à financer plusieurs projets dont notamment la lutte contre les maladies contagieuses et équatoriales et la réhabilitation d’un grand hôpital à Nouakchott, va permettre aussi à la Mauritanie d’améliorer les conditions de vie des populations dans les zones les plus vulnérables aux effets du changement climatique.

Après la santé, l’économie et l’emploi...
Signée par le ministre de l’économie et des finances mauritanien, Moctar Ould Diay, et le vice-ministre chinois du commence, Kian Kmenk, cette convention s’inscrit dans le cadre des travaux de la commission mixte sino-mauritanienne de coopération économique et commerciale qui se sont déroulés jeudi à Nouakchott. Dans la même semaine, une autre convention a été signée entre le ministre Mauritanien de l’équipement et des transports, Ahmed Salem Ould Abdel Raouve et l’ambassadeur de la République populaire de Chine accrédité auprès de la Mauritanie, Wu Dung, portant sur l’extension du port autonome de Nouakchott.

Selon le ministre de l’économie et des finances mauritanien, la banque chinoise Aksima mène actuellement une évaluation du projet de port de pêche situé à 28 kilomètres au sud de Nouakchott et le lancement imminent des travaux de réhabilitation du Complexe olympique de Nouakchott.

Le volume des échanges entre la Mauritanie et la Chine a atteint, 6,1 milliards de dollars en 2016. Une bonne entente qui rien se semble perturbée. D’ailleurs, cette coopération bilatérale déjà fructueuse entre la Mauritanie et le Chine se matérialise dans d’autres secteurs comme la pêche l’élevage, l’emploi les ressources humaines la formation et d’autres secteurs vitaux.

« La coopération entre les deux pays a été élargie à plusieurs projets qui ont eu des répercussions positives sur le développement économique, social, culturel et sportif », a confirmé le vice-ministre chinois du commerce, kian Kmenk, reçu en audience au palais présidentiel à Nouakchott par le Président de la république Mauritanienne Mohamed Ould Abdel Aziz.

Source : LaTribune.fr


Version imprimable Version imprimable



Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Copyright© 2011-2017 MauriMedia. Tous droits réservés.