Mauritanie : les Tunisiens de Mattel et les Soudanais de Chinguitel auraient subi le même sort (...)

Mauritanie : les Tunisiens de Mattel et les Soudanais de Chinguitel auraient subi le même sort que les Marocains de Mauritel

mardi 5 juillet 2016 à 15:45

D’après diasporasaharaui.blogspot.com, les personnels tunisien de Mattel et soudanais de Chinguitel, occupant des postes à responsabilité au sein de ces entreprises de téléphonie mobile, auraient également vu leurs permis de travail suspendus à l’instar des travailleurs marocains de Mauritel. La plateforme d’information, qui cite une source proche du milieu des télécommunications en Mauritanie, indique que cette restriction concernant les travailleurs étrangers découle d’informations faisant état de la mise sur écoute de certains numéros mauritaniens par des employés marocains de Mauritel. Des informations démenties par Rabat.

Le site d’informations marocain yabiladi.com indique plutôt que cette décision de « mauritaniser » découle du conseil des ministres présidé le 16 juin 2016 par le président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz (photo). Son objectif est de donner la priorité aux ressortissants locaux dans l’emploi. Ainsi, au-delà du secteur des télécommunications, d’autres domaines d’activité ont été frappés par la nouvelle politique. C’est le cas de la société canadienne Kinross Gold qui a annoncé une suspension temporaire de ses opérations sur la mine d’or de Tasiast suite à la décision prise le 17 juin 2016 par le ministère du Travail de Mauritanie d’interdire à certains employés expatriés de travailler sur le site. En réaction à la raison évoquée (des permis de travail non valides), Kinross Gold a souligné qu’elle a pris toutes les mesures nécessaires pour s’assurer que ses permis de travail soient en règle et en conformité avec la loi mauritanienne.

Autre entreprise qui pourrait également voir les permis de travail de ses ressortissants étrangers suspendus, la filiale mauritanienne d’Attijariwafa Bank. Des fonctionnaires de l’Office de l’Emploi y ont effectué une visite au cours de laquelle ils ont invité l’entreprise à accorder la priorité aux Mauritaniens dans le recrutement.

Source : Agence Ecofin


Version imprimable Version imprimable



Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Copyright© 2011-2017 MauriMedia. Tous droits réservés.