Mauritanie : un collectif dénonce 'des crimes économiques'

Mauritanie : un collectif dénonce ’des crimes économiques’

mercredi 10 décembre 2014 à 14:20

Le président du Forum National pour la Démocratie et l’Unité (FNDU), Ahmed Ould Daddah, a dénoncé, mardi, au cours d’une conférence de presse, la gabegie et les « crimes économiques » en Mauritanie.

Le FNDU relève une série de faits qu’il présente comme « des crimes économiques : la passation de marchés de gré à gré portant sur des centaines de milliards d’ouguiyas, la création d’une multitude de sociétés dont le seul objectif est de justifier des détournements, des commissions faramineuses et qui sont toutes tombées en faillite par la suite ».

A titre d’exemple, le responsable du FNDU cite « une société d’approvisionnement des bateaux en haute mer, une société de production de sucre, une société pour les aménagements agricoles, une société de fabrication de poteaux électriques et une société de transport public à Nouakchott ».

Le leader de l’opposition a également condamné « la création de villes fantômes au moment où Nouakchott est dépourvue des infrastructures élémentaires garantissant la viabilité et la sécurité ».

Sur la base de ce constat, « l’opposition appelle à une mobilisation des forces vives du pays (partis politiques, jeunes, femmes, organisations de la Société civile et organes de presse) pour se dresser contre le pillage des ressources publiques et la corruption, qui entraînent l’appauvrissement du peuple et mènent le pays vers la catastrophe ».

Le collectif qui regroupe 17 partis politiques, plusieurs dizaines de centrales syndicales, organisations de la Société civile et des personnalités indépendantes, exige « une enquête approfondie et exhaustive sur toutes ces infractions et crimes économiques ».

Le FNDU profite ainsi de la célébration, ce mardi, de la Journée mondiale de lutte contre la corruption, pour annoncer sa rentrée politique après avoir désigné un nouveau président et mis sur pied de nouvelles instances qui auront pour tâche la mise en œuvre d’une feuille de route dont l’objectif est un changement pacifique et démocratique en Mauritanie.

Source : Pana


Version imprimable Version imprimable



Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Copyright© 2011-2017 MauriMedia. Tous droits réservés.