Ministre de l'environnement mauritanien : « Il n'y a pas de pollution marine menaçant la (...)

Ministre de l’environnement mauritanien : « Il n’y a pas de pollution marine menaçant la Mauritanie »

mercredi 8 juillet 2015 à 11:05

Le sénat a tenu mardi, sous la présidence de son président Mohamed El Hacen Ould El Haj, une séance plénière consacrée à la réponse du ministre de l’Environnement et du Développement durable, M. Amedy Camara, à la question orale qui lui avait été posée par la sénatrice Yaye Ndaw Coulibaly.

Dans sa question, la sénatrice faisait part « de l’état de frayeur et de désarroi que vivent les habitants de la capitale et ceux des zones côtières du fait de l’absence de données réelles et exactes sur le sujet de la pollution environnementale provenant de l’infiltration de certaines substances dans le domaine marin mauritanien s’étalant de Nouakchott jusqu’à Ndiago ».

Aussi invitait-elle, en sa qualité d’élue du peuple, le ministre à faire la lumière sur les secrets de cette affaire, d’informer des efforts déployés par son département pour résoudre les problèmes issus de cette infiltration et de répondre aux différentes questions posées à ce niveau ".

Dans sa réponse à cette question orale, le ministre de l’Environnement et du Développement durable a indiqué que le gouvernement fait de la protection de l’environnement l’une de ses premières préoccupations, soulignant que dès la découverte des émissions, le département s’est rendu sur les lieux se trouvant à proximité de l’ancien Hôtel Al Ahmedy. Le constat a été fait, a-t-il dit, que ces émissions très limitées ne présentaient aucun danger et ne concernaient que la plage.

Il a également déclaré que le département ne dispose pas encore de données complètes pour identifier l’origine de ces émissions, mais, compte tenu des analyses effectuées dans ce domaine, il n’existe pas de pollution marine en Mauritanie et que les zones protégées et de reproduction des poissons n’ont pas été touchées par ces émissions.

En réponse aux interrogations des sénateurs, le ministre a affirmé que les côtes mauritaniennes n’ont pas été polluées et que le comité interministériel chargé de l’écosystème a supervisé une opération de nettoyage de la plage, révélant que dans ce cadre 50 travailleurs du département de l’environnement et du développement durable ont été affectés au nettoyage de la plage de façon permanente.

Source : AMI (Agence officielle)


Version imprimable Version imprimable



Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Copyright© 2011-2017 MauriMedia. Tous droits réservés.