Plan directeur de développement du réseau de transport électrique L'OMVS vers une validation (...)

Plan directeur de développement du réseau de transport électrique L’OMVS vers une validation des résultats de son étude

mardi 14 février 2017 à 17:05

Une importante rencontre réunira les représentants des Etats, les Directeurs Généraux des sociétés d’électricité (SDE), les Directeurs Nationaux d’énergie et les experts du Haut commissariat et de la SOGEM. 
Le Haut- Commissariat de l’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS) et la Société de gestion et d’exploitation du barrage de Manantali (SOGEM) organisent en effet, ces 18 et 19 octobre 2013 à Dakar, une réunion de consolidation des résultats de l’étude sur le Plan directeur de développement du réseau de transport électrique de l’Organisation.
Pour répondre à l’évolution prévisible et souhaitable de la production, du transport, des échanges et de la consommation de l’électricité à moyen et long terme, l’OMVS a mandaté le bureau d’études SNC LAVALIN pour réaliser l’étude « Schéma Directeur de Développement du Réseau de Transport Electrique », nous dit le communiqué.
L’étude a pris en compte les besoins croissants des secteurs miniers et autres pôles de croissance dans les Etats membres, mais aussi les nouvelles potentialités de production à partir du gaz récemment découvert en Mauritanie, ainsi que le souci de diversification des sources d’énergie prônées par les nouvelles autorités de l’OMVS.
L’objectif général de cette étude est l’élaboration d’un plan d’expansion des moyens de transport d’énergie qui permettra à l’OMVS de tabler sur une offre en électricité en adéquation avec les besoins des pays membres, et d’avoir des options d’expansion du parc de production-transport.
D’après l’OMVS, le réseau de transport actuel sert à l’évacuation de la production de Manantali suivant la clef suivante : 52% pour le Mali, 15% pour la Mauritanie et 33% pour le Sénégal.
Le communiqué nous apprend aussi que la fourniture de l’Energie du barrage de Manantali aux Etats membres de l’OMVS a permis d’améliorer de façon sensible la qualité des réseaux nationaux d’électricité respectifs en même temps qu’elle engendre des économies substantielles pour les Etats membres de l’OMVS par rapport à la production d’énergie d’origine thermique.
Cet atelier de deux jours devrait permettre de disposer d’un document consensuel et en parfaite harmonie avec les programmes nationaux des Etats membres de l’OMVS.

Source : DakarActu (Sénégal)


Version imprimable Version imprimable



Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Copyright© 2011-2017 MauriMedia. Tous droits réservés.