Pour la journée internationale des droits de l'enfant en Mauritanie, l'exposition (...)

Pour la journée internationale des droits de l’enfant en Mauritanie, l’exposition photographique « Grandir trop vite »

vendredi 1er décembre 2017 à 10:20

La journée internationale des droits des enfants nous offre l’opportunité de réfléchir à la réalisation et la promotion de tous les droits des enfants en Mauritanie. Cette exposition cherche à nous rappeler que bien souvent, les enfants ont plus de responsabilités que de droits. C’est d’ailleurs l’un des éléments de considération qui a mené à la création de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant en 1989. Pourtant, encore aujourd’hui, dans un grand nombre de pays, les enfants continuent à avoir des responsabilités qui sont trop importantes, aussi bien par rapport à leur âge qu’à leur niveau de développement.

Le sens de responsabilité que ressentent les enfants envers leurs familles, et leurs communautés est parfois si lourd qu’il constitue l’une des principales causes de leur mobilité. Beaucoup d’enfants qui décident d’entreprendre un voyage, en Mauritanie ou depuis un pays étranger, se déplacent en recherchant des opportunités de travail ou d’éducation pour subvenir aux besoins de leurs parents et familles. Souvent victimes d’exploitation ou vivant dans des conditions de vie très précaires, leur sens de responsabilité est plus fort que tout. « Franchement, je ne m’attendais pas à ce genre de travail, mais je suis issu d’une famille pauvre et je n ’ai pas le choix, donc je suis parti pour aider à subvenir aux besoins de mes parents » - dit l’un des enfants interrogés par Save the Children. D’autres enfants partagent également ce sentiment, faisant de celui-ci le dénominateur commun de toutes leurs histoires.

La force de ce sentiment de responsabilité n’a pas seulement un impact sur leur départ ou sur leurs conditions de vie, mais aussi sur leurs espoirs et attentes par rapport à l’avenir. L’éducation ou d’autres types de formation sont toujours mises à l’écart dans leurs priorités quotidiennes, mais demeurent comme étant des rêves. Intégrer les enfants dans le système national de protection en leur offrant des services et en garantissant leurs droits signifie leur assurer une enfance et un avenir.

Source : Commission Européenne


Version imprimable Version imprimable



Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Copyright© 2011-2018 MauriMedia. Tous droits réservés.