Qui est Ahmed Ould Abdel Aziz, le détenu de Guantanamo transféré en Mauritanie (...)

Qui est Ahmed Ould Abdel Aziz, le détenu de Guantanamo transféré en Mauritanie ?

vendredi 30 octobre 2015 à 15:27

Ahmed Ould Abdel Aziz, un détenu de la prison militaire américaine de Guantanamo, a été transféré en Mauritanie, a annoncé le Pentagone jeudi. Qui est-il ? Réponse en quatre points.

Il ne reste désormais plus que 113 prisonniers à Guantanamo, selon les autorités américaines, après le transfert de Ahmed Ould Abdel Aziz en Mauritanie. « Les États-Unis se sont coordonnés avec le gouvernement mauritanien pour s’assurer que ce transfère ait lieu conformément aux mesures de sécurité et de respect de la dignité humaine », a expliqué le Pentagone dans un communiqué.

Qui est Ahmed Ould Abdel Aziz, considéré comme un prisonnier de haute valeur par les Américains ? Réponse en quatre points, selon la fiche lui étant attribuée par le département d’État à la Défense américain, et révélée par Wikileaks.

Un diplômé en littérature et un vendeur de voitures

Né le 24 février 1970, Ahmed Ould Abdel Aziz est diplômé d’un baccalauréat littéraire, qu’il obtient en 1992, avant de fréquenter l’université de Nouakchott de 1992 à 1994 et où il étudie l’économie et la littérature.

Se lançant ensuite dans la vente de voitures, notamment en lien avec des marchés européens, en Espagne, en Belgique et en Allemagne, il a effectué quelques séjours en Europe pour faire fructifier les affaires de sa famille.

Un ancien de l’Afghanistan et de la Libye

Membre d’une cellule mauritanienne d’Al Qaïda, Ahmed Ould Abdel Aziz a rejoint l’Afghanistan en 1999, alors que les autorités mauritaniennes pourchassaient sa cellule. Il avait auparavant été signalé membre du Groupe islamique combattant en Libye, aujourd’hui disparu, organisation islamiste armée luttant contre la Jamahiriya arabe libyenne du colonel Mouammar Kadhafi.

Selon le département d’État américain, Ahmed Ould Abdel Aziz atterrit en Afghanistan en septembre 1999, via la Turquie et le Pakistan pour apporter son support aux Talibans, qui combattent alors l’Alliance du Nord. Il aurait ensuite officiellement prêté allégeance à Oussama Ben Laden.

Un connaisseur des rouages d’Al-Qaïda

Proche d’un des conseillers religieux du leader d’Al-Qaïda, Mahfouz Ould al-Walid, dit Abu Hafs al Mauritani, qu’il côtoyait au sein de l’institut islamique de Kandahar, Ahmed Ould Abdel Aziz avait un accès régulier à des hauts-gradés de l’organisation terroriste.

Il fréquente notamment Noumane Ould Ahmed Ould Boullahi (alias Shaykh Abu Ubaydah al-Mauritani), et Muhammad Atif (alias Abu Hafs al-Masri), impliqués notamment dans des attaques contre le contingent américain.

Ahmed Ould Abdel Aziz aurait également rencontré Oussama Ben Laden à trois reprises et assisté au mariage d’un de ses fils, au début de l’année 2000. Il est à ce titre considéré comme d’une haute valeur potentielle sur le plan du renseignement, même s’il n’a pas coopéré lors de ses interrogatoires.

Un ancien pensionnaire de Bagram

Ahmed Ould Abdel Aziz est capturé, en compagnie de sa femme, le 25 juin 2002, alors que les services secrets pakistanais (ISI) investissent une maison susceptible d’abriter des combattants d’Al-Qaida. Les Pakistanais découvrent du matériel électronique, des téléphones cellulaires vides et de nombreux documents contenant des coordonnées électroniques.

Détenu deux semaines par les autorités pakistanaises, il est transféré à la base américaine de Bagram, en Afghanistan, où des cas de torture furent ensuite dénoncés par le New York Times et Amnesty International. Il est ensuite emprisonné à Guantanamo, à partir du 28 octobre 2002, afin d’être interrogé au sujet de ses relations. Ayant nié son implication dans des attentats terroristes, il a refusé de répondre aux interrogatoires depuis 2005.

Source : Jeune Afrique


Version imprimable Version imprimable



Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Copyright© 2011-2017 MauriMedia. Tous droits réservés.