Sénégal : Colloque international sur le soufisme

Sénégal : Colloque international sur le soufisme

lundi 26 décembre 2011 à 13:16

Le colloque international sur le Soufisme, organisé au Sénégal par les Mourides sous le thème du « dialogue pour rapprocher les Nations », s’achève aujourd’hui lundi. Ce colloque était organisé dans le cadre des événements qui précédent le Magal de Touba.

« Le Soufisme n’est pas en déphasage avec la religion islamique »
Ce constat est de Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre, porte-parole du Khalife général des Mourides. L’objectif de ce colloque était de permettre aux éminents chercheurs de réfléchir sur l’apport du Soufisme. Le marabout intervenait lors du colloque international sur le soufisme en direction du Grand Magal de Touba.

Dans un discours lu en arabe, Cheikh Bassirou Mbacké a évoqué l’historique de l’exil du fondateur du Mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, qui était uniquement en mission pour être élevé au rang des saints. « Le Khalife général des Mourides l’a fait lors de sa prêche solennelle en demandant à tous les musulmans de s’unir. C’est le sens même de ce colloque. Cette rencontre est l’œuvre de Cheikh Sidiyal Moukhtar Mbacké », a dit le représentant du Khalife général des Mourides, Cheikh Bassirou Mbacké. Selon lui, le Magal est devenu une affaire de tout le monde. Cheikh Bassirou a aussi remercié le président de la République à faire de cet événement un jour chômé et payé.

Prenant la parole, le chef de l’Etat s’est félicité de cette rencontre qui, selon lui, va permettre de rapprocher des nations. Me Abdoulaye Wade a regretté certaines pratiques qui se passent ailleurs dans le monde. Il a souligné que le Mouridisme repose sur la quête perpétuelle du savoir, l’adoration de Dieu et le culte du travail. « Si c’est ça être mouride, je le suis », a reconnu Me Wade qui a annoncé que ce colloque doit apporter des solutions à certaines de nos préoccupations. « Il y a beaucoup de doctrines qui n’ont pas parlé du travail », a poursuivi le chef de l’Etat qui a affirmé que les Mourides sont de grands travailleurs.

Source : Le Soleil, légère modification de MauriMedia


Version imprimable Version imprimable



Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Copyright© 2011-2019 MauriMedia. Tous droits réservés.