Sénégal / Israël : même pas peur !

Sénégal / Israël : même pas peur !

dimanche 1er janvier 2017 à 11:10

L’annonce des représailles par Israël à l’encontre du Sénégal à la suite du vote de la résolution 2334 de l’ONU sur l’arrêt des implantations israéliennes en Cisjordanie, a provoqué une véritable montée de la fièvre patriotique au pays de la Téranga. Dans leur ensemble, les sénégalais font bloc derrière la décision de leur gouvernement et font fi des menaces israéliennes sur une éventuelle rupture des relations diplomatiques entre les deux pays.

Les sénégalais s’en fichent pas mal des menaces de représailles annoncées par le gouvernement d’Israël à l’encontre du Sénégal qui a parrainé puis voté la résolution 2334 de l’ONU sur l’arrêt des implantations israéliennes en Cisjordanie. La résolution, adoptée vendredi dernier par le Conseil de sécurité par 14 voix pour et une abstention des USA, a provoqué une vigoureuse réaction de l’Etat hébreux particulièrement contre le Sénégal et la Nouvelle Zélande, deux pays membres non permanent de l’organe de l’ONU. Le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, a ainsi ordonné, dès samedi, le rappel immédiat de son ambassadeur en poste à Dakar pour « consultations » et parallèlement, Tel Aviv a décidé d’une série de mesures de représailles contre le Sénégal. Il s’agit notamment de l’annulation de certaines visites officielles de responsables sénégalais en Israël, la suspension de tous les programmes d’aide au Sénégal et l’annulation des visites dans le pays, de l’ambassadeur du Sénégal qui réside au Caire.

Soutien unanime
La décision des autorités sénégalaises a provoqué une montée de la fièvre patriotique au Sénégal surtout à la suite des menaces israéliennes. A l’unanimité presque, les citoyens, acteurs politiques, leaders religieux et intellectuels du pays, se sont rangés derrière la démarche sénégalaise. « En adoptant cette posture courageuse, le Sénégal honore l’Afrique, la Oumah islamique et le monde » a par exemple estimé l’ancien ministre sénégalais des Affaires religieuses Mamadou Bamba Ndiaye pour qui le geste du Sénégal au Conseil de Sécurité de l’ONU rappelle « le rôle pionnier que les Africains ont souvent joué à travers l’histoire ». Dans une lettre ouverte relayée par plusieurs médias sénégalais, le président du Mouvement pour une Afrique Debout, n’a pas manqué d’ajouter que « les velléités de menaces que l’on prête à Israël, vis-à-vis du Sénégal, ne nous ébranlent pas » estimant même qu’un pays « qui viole impunément le droit international, foule aux pieds les résolutions des Nations Unies, ne mérite pas d’avoir une ambassade, dans un pays de droit et justice, comme le Sénégal ». Même son de cloche chez l’ancienne ministre de la justice et ex-premier ministre du Sénégal, Aminata Touré pour qui « l’Etat hébreux qui se croit depuis si longtemps au dessus des lois internationales doit bien comprendre que le Sénégal ne l’a pas attendu pour résolument s’engager dans la voie de son émergence et ne saurait être impressionné par les états d’âme de Netanyahou ».

"L’intelligence diplomatique aurait suggéré dans l’optique du dialogue des religions qu’Israël essaye de maintenir de bonnes relations avec notre pays connu pour son Islam de tolérance. Tant pis pour lui, tant pis de n’avoir pas compris que nous sommes un pays ouvert, pas grand, pas riche mais qui ne se laisse pas marcher sur les pieds".

Aminata Traoré, ancienne premier ministre et Haute Représentante du président Macky Sall

Sur les réseaux sociaux également et dans les différentes tribunes, les sénégalais n’y vont pas de main morte pour soutenir leur gouvernement et surtout faire preuve de leur défiance à l’égard d’Israël. Le mouvement de soutien va au delà même du pays puisque plusieurs gouvernements, surtout des pays musulmans, ont tenu à apporter leur soutien à l’Etat sénégalais.

Source : LaTribune.fr


Version imprimable Version imprimable



Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Copyright© 2011-2017 MauriMedia. Tous droits réservés.