Signature d'un accord pour la reprise du trafic aérien entre Dakar et Nouakchott

Signature d’un accord pour la reprise du trafic aérien entre Dakar et Nouakchott

mercredi 5 octobre 2011 à 11:36

Dakar, 4 oct (APS) – Le Sénégal et la Mauritanie sont convenus, mardi à Dakar, de la reprise du trafic aérien entre leurs deux capitales, suspendu depuis plus de trois mois, à l’issue de la signature d’un accord cadre de coopération en matière d’aviation civile et d’infrastructures.

’’L’accord a été paraphé par le ministre de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l’Energie, Karim Wade et le ministre mauritanien de l’Equipement et des Transports, Yahya Oul Hademine’’, indique un communiqué du ministère en charge des Transports aériens.

Selon l’accord, ’’les compagnies Sénégal Airlines et Mauritanie Airlines International vont reprendre incessamment la liaison aérienne Dakar – Nouakchott’’, précise la même source.

Elles ‘’exploiteront cinq fréquences par semaine pour les compagnies désignées de chaque pays avec possibilité d’opérer les points au-delà sans dépasser deux fréquences par destination’’, rapporte le texte.

Selon le document, ‘’les parties sont convenues que ce niveau de fréquences initiale, destiné à amorcer le début des opérations aériennes, pourra être réévalué tous les six mois en vue d’analyser l’opportunité de sa révision éventuelle’’.

’’Sénégal Airlines et Mauritanie Airlines International concluront des accords commerciaux dans un délai d’un mois’’, indique encore le texte qui annonce en outre que pour éviter les pratiques anticoncurrentielles, ’’les compagnies adapteront leurs tarifs à la réalité du marché’’.

Selon le texte, ’’un projet d’accord aérien soumis par la partie mauritanienne fera l’objet d’une étude par la partie sénégalaise en vue de sa signature, dans les meilleurs délais’’.

Par ailleurs les deux pays sont convenus de la reprise des études sur la construction du pont de Rosso qui, selon le ministre mauritanien ‘’a pris du retard’’.

Parlant de la reprise de la liaison aérienne entre les deux pays, M. Ould Hadmine a insisté sur la nécessité que ‘’ça se passe dans un esprit de complémentarité et non dans un esprit de concurrence’’.

Il a plaidé pour une coopération basée sur le principe du ‘’gagnant – gagnant’’ car ‘’nous sommes condamnés à coopérer pour pouvoir développer nos compagnies respectives’’.

Pour sa part, le ministre d’Etat Karim Wade, cité par le document, a indiqué que’’ l’issue heureuse de nos discussions démontre que le Sénégal et la Mauritanie constituent une seule famille’’.

Selon lui, l’accord signé entre les deux parties ‘’ne se limite pas seulement à la reprise du trafic aérien entre la Mauritanie et le Sénégal mais va au-delà’’ et il y aura une mise en cohérence des programmes de vols et des stratégies commerciales.

’’Après avoir qualifié l’accord d’équilibré, ajoute le texte, M. Wade a exprimé l’espoir de voir les techniciens de l’aviation civile et les dirigeants des deux compagnies travailler rapidement pour que les vols reprennent dans les meilleurs délais’’.

Source : APS


Version imprimable Version imprimable



Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Copyright© 2011-2019 MauriMedia. Tous droits réservés.