Accueil > Actualités > A la Une > La Mauritanie se dote de sa première usine de fabrication d’embarcations de (…)

La Mauritanie se dote de sa première usine de fabrication d’embarcations de pêche

lundi 7 avril 2014


Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, a supervisé, lundi à Nouadhibou (475 kilomètres au nord de Nouakchott), l’inauguration d’une usine de fabrication d’embarcations de pêche, la première dans le pays.

Le coût de cette usine est d’environ trois milliards d’ouguiyas (10 millions de dollars) alors que son fonctionnement permettra la création d’une quarantaine d’emplois permanents. Elle a été construite par la Société de construction mécanique (COMECA), filiale de la compagnie minière mauritanienne, la Société nationale industrielle et minière (SNIM).

Selon l’administrateur directeur général de celle-ci, les embarcations à fabriquer seront munies d’équipements de sécurité modernes dont un radar de grande précision et un navigateur GPS, avec une capacité de stockage de l’ordre de trois tonnes de poisson.

Ould Abdel Aziz a également inauguré lundi l’extension du Port autonome de Nouadhibou, financée par l’Espagne à hauteur de près de 20 millions d’euros et dont la capacité d’accueil a été multipliée par cinq.

Il a aussi donné le coup d’envoi de l’extension du Port de pêche artisanale à Nouadhibou, réalisée grâce à un don japonais de trois milliards d’ouguiyas (10 millions de dollars).

Cette opération permettra au port qui ne peut recevoir actuellement que 700 embarcations sur les 3.000 qui y sont inscrites d’accueillir toutes les embarcations. Les travaux devraient durer 15 mois.

Le secteur des pêches constitue, après celui des mines, le principal pourvoyeur de devises en Mauritanie où il représente 12 % du PIB et entre 40 % et 50 % des recettes d’exportations.

(APA)