Mauritanie : Pouvoir et opposition toujours en quête de consensus

Mauritanie : Pouvoir et opposition toujours en quête de consensus

dimanche 29 septembre 2013 à 18:39

L’opposition mauritanienne, regroupée au sein d’une coalition, est revenue sur sa décision fragile de boycotter les élections municipales et législatives. Elle reste toutefois méfiante à l’égard du pouvoir.

L’opposition mauritanienne, regroupée au sein d’une coalition (COD), est revenue sur sa décision fragile de boycotter les élections municipales et législatives tout en maintenant sa position de méfiance à l’égard du pouvoir. Cette coalition qui regroupe onze formations, dont le parti islamiste Tawasoul et l’UFP, a jusqu’ici revendiqué le départ de l’actuel président Mohamed Abdelaziz, soulignent des observateurs de la scène politique mauritanienne.

« Un consensus global est nécessaire. Une nouvelle réunion entre cette l’opposition et le pouvoir est prévue samedi ou dimanche », en présence du chef du gouvernement Ould Mohamed Laghdaf dont le seul souci actuellement est d’éviter que l’opposition ne bascule une nouvelle fois vers le boycott des élections et d’assurer des résultats incontestés. La date du 23 novembre telle que proposée par le pouvoir pour les élections législatives et municipales convient pour le moment au COD, mais le boycott n’a en effet pas été totalement écarté. Le premier ministre a fait prévaloir, rapporte la presse mauritanienne, le dialogue, mettant en évidence plusieurs concessions faites par le pouvoir « contesté » du président Mohamed Abdelaziz. Parmi ces concessions, selon Laghdaf, figurent la création d’un observatoire national et l’admission au sein de la commission électorale du COD.

Source : Le360.ma (Maroc)


Version imprimable Version imprimable



Ajouter un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Copyright© 2011-2021 MauriMedia. Tous droits réservés.