Accueil > Actualités > A la Une > CAN 2015 : la Mauritanie fait le minimum contre Maurice

CAN 2015 : la Mauritanie fait le minimum contre Maurice

samedi 12 avril 2014


Dans le premier match des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2015, la Mauritanie s’est imposé à domicile contre Maurice (1-0), ce samedi 12 avril 2014. Une courte victoire pour les « Mourabitounes » avant le match retour de ce tour préliminaire, le dimanche 20 avril.

En plein essor après sa qualification pour le Championnat d’Afrique des nations, le football mauritanien a annoncé clairement son objectif : participer à sa première Coupe d’Afrique des nations en 2015, au Maroc. Un défi difficile lorsqu’on entre en jeu pour le seul match du tour préliminaire des éliminatoires (le second a été annulé suite au forfait de l’Erythrée face au Soudan du Sud).

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la Mauritanie n’a pas lancé sa campagne en grande pompe, ce samedi au stade olympique de Nouakchott. Le jeune milieu offensif de Bastia, Adama Ba (20 ans) avait pourtant ouvert le score sur coup-franc dès la 23e minute, mais il inscrivait là le seul but d’une rencontre marquée par la domination stérile des locaux. A leur décharge, ces derniers étaient privés de leur cadre Dominique Da Silva (retenu par son club de Zamalek et gêné par un problème de passeport), ainsi que de Diallo Guidileye (retenu par Brest) et d’Abdoul Ba (convoqué pour la première fois avec l’équipe A du RC Lens).

S’ils veulent être présents lors du tirage au sort des premier et deuxième tours (le 27 avril au Caire), les Mourabitounes devront donc être vigilants à Maurice, dans une semaine. Pour se rassurer, ils pourront toujours se souvenir que leur adversaire n’a plus gagné un seul match depuis un match contre l’Ouganda (3-1) en éliminatoires de Coupe du Monde en... novembre 2003.

Patrice Neveu, sélectionneur de la Mauritanie :

« Malgré les intentions de l’adversaire de jouer très bas et de casser le rythme, nous nous sommes créés trois ou quatre occasions de but très franches. Bien évidemment, nous aurions aimé un score un peu plus ample. Ils ont eu une seule occasion, en fin de match, l’une des rares fois où ils sont venus dans nos vingt mètres. L’ambiance est l’une des satisfactions du match. Le public est venu et était très joyeux à la fin du match. C’est un peuple qui a soif de sensations, qui veut avoir une bonne équipe sur le continent africain. J’espère que mes joueurs vont prendre note de l’engouement qu’il y avait pour donner encore plus au match retour. A Maurice, tout va dépendre des intentions des Mauriciens. Vont-ils sortir pour jouer la gagne ? Vont-ils se positionner pour essayer de nous contrer ? S’ils veulent la qualification, il va falloir qu’ils y mettent du rythme. Sur le match aller, l’arbitre a toléré qu’ils cassent le jeu en permanence, c’était un petit peu ennuyeux. Mais au match retour, s’ils veulent aller chercher une qualification, ils vont obligatoirement devoir attaquer. Cela dit, je ne suis pas sûr qu’ils ouvriront le jeu, il ne faut pas tomber dans le piège. Je pense qu’ils ont conscience de la qualité de mon équipe, donc je ne sais pas quelle orientation tactique prendra le sélectionneur. » (propos recueillis par Eric Chaurin)

Source : RFI