Accueil > Actualités > A la Une > Le beau combat de Christine Bergougnous

Le beau combat de Christine Bergougnous

mardi 3 février 2015


Entre deux voyages en Mauritanie, Christine Bergougnous, la photographe-écrivaine du pays d’Olmes-Mirepoix, continue son combat pour apporter du soutien à une petite fille de 12 ans, Lemina, qui souffre d’une paraplégie côté gauche et d’un retard psychomoteur.

Lors de votre voyage tout récent, vous avez retrouvé votre petite protégée.

Je suis revenue à Chinguitti à l’heure du Festival des villes anciennes. J’ai eu l’honneur et le privilège de pouvoir m’adresser directement à SE le Président de la République Islamique de Mauritanie, M. Mohamed Ould Abdel Aziz, lors de sa visite de l’hôpital espagnol de Chinguitti, afin de lui faire part des difficultés de la famille de Lemina à trouver une solution pour que son handicap soit pris en charge et que la famille soit aidée. Le Président a été très attentif.

Les choses ont bougé ?

À l’heure actuelle, les choses avancent ; Lemina devait rencontrer des spécialistes à Atar, le 1er février. Je compte bien me rendre très rapidement à Chinguitti pour retrouver Lamina et les médecins de l’hôpital, qui soignent gratuitement plus de 200 familles indigentes la ville. Je voudrais remercier Monique Guerra, dix-huit voyages en Mauritanie, que j’ai rencontrée dans l’avion et qui m’accompagne dorénavant dans cette grande aventure humaine.

Vous repartez pour Chinguitti ?

Si tout va bien, je pars cette semaine. Je suis toujours à la recherche d’un kinésithérapeute ou d’un ostéopathe humanitaire, ainsi que d’un prothésiste dentaire car ces formations ne sont pas encore développées en Adrar, et je cherche également un CHU qui serait susceptible d’accueillir un jeune et brillant chirurgien interne pour un mois de stage en juillet. Il y a toujours une place dans ma voiture pour un ou une humanitaire qui souhaite aider la Mauritanie.

Contact : Christine Bergougnous, tél. 06 45 05 45 52.

Source : La Dépêche du Midi (France)