Accueil > Actualités > Economie > Mauritanie : l’activité de la troisième mine d’or du monde perturbée par un (…)

Mauritanie : l’activité de la troisième mine d’or du monde perturbée par un mouvement de grève

samedi 10 août 2013


La grève des employés de la mine d’or de Tasiast, à 400 km au nord-est de Nouakchott, se poursuit. Et, selon les responsables syndicaux, le mouvement n’est pas prêt de s’arrêter tant que toutes les revendications ne seront pas satisfaites. Les représentants syndicaux des travailleurs ont en effet présenté à la direction une plate-forme revendicative en plusieurs points concernant notamment les salaires et la couverture médicale. Mbodge Abdelaziz est le secrétaire général adjoint de la Confédération générale des travailleurs de Mauritanie (CGTM). Il détaille les revendications des salariés de cette mine d’or considérée comme la troisième au monde.

Pour Tasiast Mauritanie Limited S.A., filiale de la compagnie canadienne Kinross, « malgré cette action de grève, que la direction regrette fortement, les activités de traitement sont toujours en cours notamment au niveau de l’usine » de la mine « et la production est maintenue à son niveau planifié ». Autour de la plate-forme revendicative en six points présentée par les syndicats, la direction assure que cinq de ces points ont déjà « fait l’objet d’accord ». Par ailleurs, le groupe réaffirme la disponibilité de ses dirigeants qui demeurent ouverts « à la reprise des négociations ».

Source : RFI