Accueil > Actualités > A la Une > Mauritanie : nouveaux contrats et transactions sur l’or

Mauritanie : nouveaux contrats et transactions sur l’or

lundi 28 août 2017


En date du 15 août 2017, la Mauritanie a accordé en conseil de ministres une licence de 30 ans à la junior canadienne Algold. L’agrément qui couvre une surface 300 km2 concerne le projet Tijirit. Pour le CEO d’Algold, François Auclair, “il s’agit d’un important engagement pour le gouvernement mauritanien”.

En l’espace de 18 mois, Algold dit avoir sécurisé la levée de 18 millions de dollars dont 3,7 auprès de partenaires mauritaniens, précise Benoit Lasalle, président de la junior minière, spécialisée dans l’exploration aurifère en Afrique de l’Ouest.

L’agrément d’Algold intervient dans une relative effervescence de l’actualité de l’industrie extractive en Mauritanie, terre promise de beaucoup de juniord minières canadiennes et australiennes. Ainsi, en date du 23 août, Deep-South Ressources Inc (qui exploite la plus grande mine de cuivre de Namibie) a signé une lettre d’intention pour l’acquisition auprès de la SARL Suricate de 75% du projet Inal, situé à proximité de la mine géante de Kinross, l’une des plus cotées en Afrique. La transaction se fera sous forme de cash et d’émission de 500 000 actions au profit de Deep South. Une joint venture bapisée Holdco portera les droits des deux parties.

Source : FinancialAfrik

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.