Accueil > Actualités > A la Une > Pagaille à l’ambassade de la Mauritanie à Paris

Pagaille à l’ambassade de la Mauritanie à Paris

mercredi 23 avril 2014


L’ex-Ambassadeur de la Mauritanie à Paris, M. Mohamed Mahmoud Ould Brahim Khlil qui est muté en Allemagne par le président de la république continue à bloquer l’enrôlement des Mauritaniens dont dépend des milliers de familles. Tout est parti de sa volonté de mettre en chantier, à sac l’ambassade sans avoir pris les mesures nécessaires d’assurer la continuité du service public comme si l’ambassade est faite au service de sa propre famille. Aujourd’hui malgré sa mutation, l’homme refuse non seulement de quitter la résidence principale de l’ambassadeur de la république islamique de Mauritanie à Paris bloquant ainsi son remplaçant à Nouakchott, M. Wagne Abdoulaye Idrissa. Brahim Khlil semble mener une résistance qui ne dit pas son nom contre la décision du président de la république de sa mutation vers l’Allemagne trouvant le plaisir de donner des ordres aux personnels de l’ambassade depuis sa résidence sans jamais poser pieds à l’ambassade comme bon lui semble. Il menace, harcèle le personnel de l’ambassade qui ne se plie pas à ses désirs des brouilles avec la hiérarchie de Nouakchott informant le président de la république directement. L’enrôlement qui devrait reprendre il y a déjà quelques temps traine encore à cause du blocus qu’impose Brahim Khlil au comptable de changer l’operateur du réseau informatique. Un abonnement chez orange a été contracté, seulement il y a un problème qui ne s’explique pas, le réseau ne marche pas dans l’enceinte de l’ambassade comme par hasard, curieusement quand les agents d’enrôlements se mettent sur le trottoir de la rue, le réseau fonctionne à merveille alors qu’est ce que nous cache l’ex-ambassadeur ? La preuve que les entreprises intervenantes sur ses travaux ne sont pas des professionnelles ? Il a été proposé au comptable de changer l’operateur, mais Ould Brahim Khlil oppose son veto pourquoi ? Allez comprendre, revenez nous expliquer ensuite, comment un ambassadeur qui devrait être à son poste depuis belle lurette continue à bloquer une ambassade dont il n’est plus chargé ? La diaspora et le personnel lancent un appel pressant au président de la république pour mettre fin aux agissements nuisibles de l’ex-ambassadeur qui continue à ternir l’image de notre pays et celle du président de la république. Nous exhortons le président à envoyer son remplaçant à Paris pour accomplir sa mission en réhabilitant l’image du pays et celle du président.

Avec nos sentiments d’avoir été entendus, Monsieur le président.

Bano Sidibé via Entalfa