Accueil > Actualités > Economie > Pour 2014, le marocain Addoha vise la Mauritanie, le Ghana et l’Angola

Pour 2014, le marocain Addoha vise la Mauritanie, le Ghana et l’Angola

jeudi 6 février 2014


Pour 2014, Saad Sefrioui, le directeur général de Addoha, projette une implantation du promoteur immobilier marocain au Ghana, en Mauritanie et en Angola.

Déjà présent dans six pays d’Afrique subsaharienne, dont la Côte d’Ivoire, le Cameroun, la Guinée et la République du Congo, le promoteur immobilier marocain Addoha, coté à la Bourse de Casablanca, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Pour 2014, Saad Sefrioui, le directeur général du groupe marocain, projette une implantation au Ghana, en Mauritanie et en Angola.Addoha poursuit donc son offensive vers les pays d’Afrique subsaharienne où le déficit en logements est important et où le nombre de constructions actuelles, entre 1 000 et 1 500 par an, reste largement insuffisant.

En mai 2013, Saad Sefrioui résumait ainsi l’ambition du groupe : "Notre objectif est de construire 15 000 logements en Afrique d’ici à 2015, parmi lesquels 80 % de logements sociaux".

Projets

Aussi, sur l’année 2013, Addoha a multiplié les projets de construction au sud du Sahara. En Côte d’Ivoire, le groupe marocain a annoncé 5 000 logements supplémentaires pour compléter le projet de construction déjà en exécution de 2600 logements.

En octobre dernier, la société marocaine a signé un accord avec le gouvernement congolais pour la mise en place d’un projet pilote portant sur la construction de 640 logements sociaux à Brazzaville. Enfin, le groupe réalise actuellement trois opérations de 4 000 logements à Conakry, la capitale de la Guinée. En 2013, Addoha a réalisé un chiffre d’affaires de 725 millions d’euros.

Source : AfricaTime