Accueil > Actualités > Politique > Retrait d’un candidat à l’élection présidentielle en Mauritanie

Retrait d’un candidat à l’élection présidentielle en Mauritanie

dimanche 11 mai 2014


Ahmed Salem Ould Bouhebeiny, bâtonnier de l’Ordre national des avocats en Mauritanie (ONA) a retiré sa candidature de l’élection présidentielle, prévue le 21 juin prochain, lors d’une conférence de presse dimanche soir à Nouakchott.
Il a justifié son retrait par sa conviction que le scrutin sera « unilatéral, exclusif et à résultat connu à l’avance », considérant que « les garanties n’ont pas été fournies » pour cette élection.

Sept candidats dont le président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz avaient déposé leurs dossiers au Conseil constitutionnel qui a rejeté l’un deux, Alwa Ould Bouammatou, frère de l’homme d’affaire opposant Mohamed Ould Bouammatou.

Me Bouhebeyni a précisé que sa candidature intervient également suite à la demande du Forum national pour la démocratie et l’unité (FNDU) de se joindre aux boycotteurs.

L’opposition radicale regroupée au sein du FNDU et un parti de l’opposition modérée, l’Alliance populaire progressiste (APP), avaient proclamé leur boycott de cette élection.

Pour le bâtonnier de l’ONA, sa candidature « ne sert pas la démocratie en Mauritanie dans les présentes circonstances ».

Source : APA