Accueil > Actualités > A la Une > Tchad, Mauritanie : Point Afrique ne veut pas tirer un trait sur le Sahara

Tchad, Mauritanie : Point Afrique ne veut pas tirer un trait sur le Sahara

samedi 13 septembre 2014


Dans un post publié sur Facebook, Maurice Freund, le président de Point Afrique, fait part de ses inquiétudes quant à la survie de son TO. Il regrette notamment le manque de soutien de la part des voyagistes d’aventure, citant plus particulièrement le groupe Voyageurs du Monde.

Cet hiver encore, Point Afrique renouvelle son offre au Tchad et en Mauritanie.

Dix rotations sont programmées du 21 décembre 2014 au 9 mars 2015 inclus, vers Faya Largeau (Tchad) depuis Marseille.

Vers la Mauritanie, la programmation est plus étendue, entre le 30 octobre et le 5 mars.

Elle est aussi plus souple, les passagers pouvant atterrir à Atar et repartir par Nouakchott, ou inversement, avec Mauritania Airlines.

Mais malgré le maintien de ses deux plus importantes destinations, Point Afrique n’est pas à l’abri d’une faillite, comme le mentionne son fondateur dans un post publié sur la page Facebook du TO.

"Point Afrique a vendu tous ses biens et est en train de réaliser ses derniers patrimoines (terrain et locaux) que la commune de Bidon va racheter pour 725 000 euros. Nous disposerons donc du dernier million d’euros qui sera consacré au maintien des routes, commente Maurice Freund.

En cas de remplissage insuffisant... nous n’existerons plus pour la saison 2015/16".

Voyageurs du Monde refuse de les suivre sur le Sahara

Le président de Point Afrique pousse aussi "un coup de gueule" à l’encontre des grands TO français qui ne souhaitent toujours pas programmer ces destinations.

Notamment le groupe Voyageurs du Monde, qui lui a confirmé, jeudi 12 septembre 2014, son refus de ne pas les suivre sur le Tchad et la Mauritanie.

"Voyageurs du Monde représente le plus grand groupement de TO spécialisés sur le voyage d’aventure en Europe, avec Terres d’Aventure, Nomade et Allibert, ajoute Kévin Girard, directeur général de Point Afrique.

Il s’agit d’un coup dur pour nous, d’autant plus que le ministère des Affaires Etrangères a amélioré ses Conseils aux Voyageurs sur le Tchad et la Mauritanie".

En affrétant des avions, nous prenons des risques financiers d’autant plus importants. C’est pour cela que nous en appelons à la mobilisation des amoureux du Sahara".

Source : TourMag.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.